BIOETHIQUE/PARLEMENTAIRES DU 49 : APPEL A LA RESPONSABILITE

  Révision des lois de bioéthique : appel à la responsabilité

( à destination des parlementaires du Maine & Loire )

 Pour la signer : il suffit de cliquer sur le lien  ci-dessus.

150 signatures à ce jour. Objectif : 200 signataires d’ici une semaine !

C’est possible !

Pensez aussi à écrire PERSONELLEMENT à votre député :  coordonnées

L’esentiel de la pétition :

Concernant la recherche :

  1. OUI à la recherche à partir de cellules souches adultes et NON à la recherche à partir de cellules souches embryonnaires qui n’ont donné aucun résultat depuis plus de 20 ans,
  2. OUI au contrôle démocratique de l’Agence de BioMédecine par les parlementaires,
  3. OUI au renforcement stratégique des moyens dégagés pour la recherche à partir du sang de cordon ombilical qui offre le double avantage d’être éthique et moderne.

Concernant la gestation pour autrui :

  1. OUI à l’interdiction de la gestation pour autrui (mères porteuses).

Concernant la Procréation Médicalement Assistée :

  1. OUI, sous réserve que la Procréation Médicalement Assistée soit exclusivement réservée aux seuls couples mariés, uniquement pour raison médicale avérée et sous réserve d’une information objective et complète :
  2. sur les enjeux de la PMA ( très faible taux de réussite et se dégradant avec l’âge, production d’embryons surnuméraires en grande partie destinés aux laboratoires de recherche, interrogations concernant les fragilités futures des enfants conçus de cette manière),
  3. sur les toutes les autres possibilités de traitement de l’infertilité ( traitements hormonaux, méthode Billings…)
  4. sur les possibilités d’adoption qui soit par ailleurs et en même temps facilitée, encouragée, soutenue. 
  5. OUI à l’interdiction du don de gamètes,
  6. NON au transfert d’embryon post-mortem.

Concernant les Diagnostics :

  1. NON au double Diagnostic Pré Implantatoire et à toute extension de celui-ci,
  2. OUI à la prescription du Diagnostic Pré Natal, sous réserve :
  3. qu’elle soit uniquement réservée aux seuls médecins,
  4. qu’elle ne soit pas systématiquement proposée aux femmes enceintes : on sait en effet que cette évolution conduit à éliminer toujours plus de bébés (96% des bébés diagnostiqués in utero comme porteur de la trisomie 21 sont éliminés).
  5. qu’elle soit accompagnée d’un programme de formation du personnel médical à l’accueil du handicap et à l’accompagnement des parents.
  6. OUI à l’obligation d’information complète et objective sur les objectifs et les limites de l’échographie.
BIOETHIQUE/PARLEMENTAIRES DU 49 : APPEL A LA RESPONSABILITE
Share via
Copy link
Powered by Social Snap